HISTOIRE DES SERVICES DE COMMUNICATIONS RADIO ET DU TRAFIC MARITIME AU CANADA

Région du Centre et de l'Arctique

Stations fermées
Officiers de communications maritimes
(61.05.12N 69.33.24W)

La station de Cape Hopes Advance fut établie et originalement opérée par la compagnie Canadien Marconi, puis par le Département des Transports. La station a officiellement commencé à opérer le 1 juillet 1929.

Cape Hopes Advance était situé sur la pointe nord-ouest de la Baie d'Ungava, face au détroit d'Hudson vers le nord. La station était située à environ 300 milles au nord de Kuujjuaq (Fort Chimo) qui était le village d'une certaine importance le plus proche et qui était également la plaque tournante de la baie d'Ungava pour tout le cargo, y incluant les provisions fraîches et le courrier. À environ 4 milles de la station, on retrouvait également le village Inuit de Koartak qui comptait une centaine d'habitants, en très grosse majorité Inuit. Seuls les employés célibataires étaient affectés à la station de Cape Hopes. Un cuisinier s'occupait de la préparation des repas et un manœuvre (Inuit) s'occupait des divers travaux sur et autour de la station. Ce dernier habitait sur le site de la station avec sa famille.

En hiver, un personnel de 2 opérateurs s'occupait de faire les observations météo synoptiques (principales et intermédiaires). Par contre, en été, le personnel se composait de 3 opérateurs qui faisaient une veille de 24 heures par jour pendant toute la saison de navigation qui s'étendait du début de juillet jusque vers la fin d'octobre. Jusqu'en 1947, il semble que la station n'était habitée que pendant la saison de navigation et qu'il s'agissait d'une station saisonnière. Le personnel, soit les opérateurs radio et le cuisinier, arrivaient par le premier brise-glaces au début de la saison et repartaient à la fin de la saison sur le dernier brise-glaces à quitter la baie d'Hudson.

Le trafic de la station consistait en observations météo, en trafic navire-terre, en trafic administratif en plus d'un peu de trafic domestique. Tout ce trafic était acheminé à Frobisher Bay (Iqaluit) via un circuit de point à point en télégraphie. Les stations de Nottingham Island, Fort Chimo et Clyde River communiquaient également avec Frobisher sur ce circuit de point à point.

Il n'existait aucun service médical ou dentaire sur la station ou à Koartak. Les facilités médicales ou dentaires les plus près se situaient à Fort Chimo.

On voyageait entre la station de Cape Hopes et Koartak par canot en été et par motoneige en hiver, lesquels étaient fournis par le Département. Le transport vers l'extérieur et le service de courrier se faisaient sur une base hebdomadaire à partir de Koartak. Il y avait une période de dégel (15 mai-15 juillet approx.) et une période de gel (1 octobre-15 décembre approx.) pendant lesquelles il n'y avait aucun service aérien.

La station a été fermée après la saison de navigation arctique de 1970.
Accueil
Unifor
Local 2182 des TCA
Cape Hopes Advance / VAY


English | Accueil | Services | Histoire | Presse | Liens | Contact | Membres

Copyright © Chenel Communications