HISTOIRE DES SERVICES DE COMMUNICATIONS RADIO ET DU TRAFIC MARITIME AU CANADA

Région du Centre et de l'Arctique

Stations fermées
Officiers de communications maritimes
La Grosse Île était surnommée "l'Île Cimetière" (Graveyard Island) dû au fait qu'environ 11,000 personnes y sont mortes ou y ont été enterrées suite à diverses épidémies, surtout au 19ième siècle. Plusieurs immigrants Irlandais y sont d'ailleurs morts de la petite vérole. On n'a qu'à penser aux épidémies de choléra en 1832 et en 1834 ainsi qu'à l'épidémie de typhus de 1847. La Grosse île était alors devenue le cimetière de la plupart des victimes de ces épidémies.

L'histoire dit que c'est en 1882 que le gouvernement du Canada a acheté l'île d'un monsieur Bernier de Château Richer dans le but d'y ériger une station de quarantaine pour remplacer la station de Pointe Levy, en face de Québec et qui était alors considérée pour être trop près des villes habitées. L'île fait environ un mille et demie de long par un mille de large. Elle est située à 32 milles à l'est de la ville de Québec, en face de Montmagny sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Une station radio sans fil a été installée sur l'île et faisait partie de la chaîne de stations radio qui s'étendait des Grands Lacs jusqu'à Belle Isle et Cape Race. De plus, la station devenait souvent le seul lien de communications fiable entre l'île et la terre ferme. En effet, le câble télégraphique qui partait de l'île aux Grues et qui reliait toutes les îles de la région à la ville de Québec était invariablement endommagé par la glace à chaque printemps.

La station radio fut donc installée le 20 décembre 1905 et était exploitée par la compagnie Canadian Marconi. Elle fut fermée en 1927 lorsque le gouvernement du Canada a transféré sa station de quarantaine à Québec. L'un des derniers opérateurs affectés à la station, m. Émile Cloutier raconte qu'il ne se passait pas une seule journée sans voir un enterrement.

Pendant toutes ces années, la station a opéré sous les indicatifs d'appel de 'GI', puis 'MGI' et finalement sous 'VCD' qui fut ensuite utilisé par la station de Rivière du Loup.

Aujourd'hui, l'île a été transformée en lieu historique que l'on peut visiter pendant l'été.
Accueil
Unifor
Local 2182 des TCA
Grosse Ile / VCD


English | Accueil | Services | Histoire | Presse | Liens | Contact | Membres

Copyright © Chenel Communications