HISTOIRE DES SERVICES DE COMMUNICATIONS RADIO ET DU TRAFIC MARITIME AU CANADA

Région de l'Atlantique

Stations opérationnelles
Officiers de communications maritimes
En 1946, le Département des Transports prit charge des stations radio militaires de Coral Harbour, Montréal, Frobisher Bay et Goose Bay. Le Corps Royal Canadien des Ingénieurs s'occupait de l'exploitation de ces stations. La station de Goose Bay servait de station de repérage radiogoniométrique (direction finding) pour les vols transatlantiques. Les stations marine/aéronautiques de Goose Bay et de Sept-Îles avaient également la responsabilité des communications maritimes. Les deux stations opéraient sur MF et HF tant en radiotéléphonie qu'en radiotélégraphie.

En son temps, la station Marine/Aéronautique de Goose Bay/VFZ accomplissait toutes les fonctions possibles, tel que les communications navire-terre VHF/MF/HF en R/T et en C/W, les communications point-à-point MF/HF en C/W, les communications aéronautiques domestiques (radio range) et internationales, la planification et le suivi des plans de vol et quoi encore ! Dû à ce niveau élevé de tâches variées et dû au fait qu'aucun employé ne provenait de la région immédiate de Goose Bay, il y avait une rotation continuelle d'employés qui se succédaient sur la station. Goose Bay devint, pour ainsi dire, la station officielle de 'formation en cours d'emploi' de la région de l'Atlantique. Au cours des années 60 et 70, la très grande majorité des opérateurs radio de la région de l'Atlantique ont d'ailleurs passé au moins une année 'On the Goose'.

Tel que mentionné précédemment, Goose Bay était responsable des communications de point-à-point pour toute la côte du Labrador. Les stations isolées tel que Hopedale (120 milles au nord), Cartwright (120 milles à l'est de Battle Harbour qui se trouvait près de l'entrée du détroit de Belle-Isle) passaient tout leur trafic par Goose Bay. Par exemple, vers la fin de l'automne, des centaines de messages étaient reçus quotidiennement, allant d'avis médicaux, jusqu'aux commandes de Noel et les ordres de transfert des employés de ces lieux isolés.

En novembre 1975, le dernier opérateur radio en poste à Hopedale a remis le contrôle des émetteurs et des récepteurs à la station de Goose Bay. La station de Battle Harbour est devenue une station de surveillance pour le système de Loran-A et a finalement fermé au début des années 80 lorsque l'on a commissionné une nouvelle station de Loran-C à Fox Harbour.

En juin 1986, la station radio de la Garde côtière de Cartwright/VOK a également cessé ses opérations et a été télécommandée à partir de Goose Bay. De nos jours encore, on peut entendre la complainte des dernières transmissions en Code Morse qui a été remplacé par des technologies tel que le Navtex et autres systèmes associées au SMDSM.

En 1996, suite à l'intégration des services SRGC et VTS, Goose Bay est devenue un Centre des SCTM qui gère le système Ecareg pour la côte du Labrador.
Accueil
Unifor
Local 2182 des TCA
Labrador (Goose Bay) / VOK


English | Accueil | Services | Histoire | Presse | Liens | Contact | Membres

Copyright © Chenel Communications