HISTOIRE DES SERVICES DE COMMUNICATIONS RADIO ET DU TRAFIC MARITIME AU CANADA

Région de l'Ouest

Stations fermées
Officiers de communications maritimes
Contrairement au réseau de stations de la côte est, la compagnie Marconi ne fut pas impliquée dans l'établissement du réseau radio maritime de la côte ouest, mais ce fut plutôt l'affaire du gouvernement du Canada.

En 1907, le gouvernement choisit 5 endroits stratégiques pour y ériger les premières stations côtières de la côte du Pacifique, dont Pachena Point sur la côte ouest de l'île de Vancouver.

La station de Pachena Point fut donc opérationnelle dès le 25 novembre 1907 et opérait avec l'indicatif d'appel KPD. En 1912, l'indicatif d'appel changea pour VAD.

La station recevait, trois fois par jour, des bulletins météorologiques en provenance des navires; bulletins qui faisaient mention de la force et direction des vents, des conditions de la mer, des relevés de baromètre et de thermomètre, ainsi que des conditions nuageuses. Au début, tous ces messages étaient échangés sans frais pour les navires. De plus, au début, la station n'était que d`un émetteur à arc (Sparks transmitter) d'une puissance de 1.5 kW, ce qui était loin d'être assez puissant et la station devait souvent demander à d'autres stations de relayer leurs messages si le navire se trouvait à plus de 125-150 milles de la station. On devait même à l'occasion avoir recours aux services de la station de Cape Flattery dans l'État de Washington, pour relayer ses messages. Sauf que les opérateurs américains employaient un code Morse différent du code Morse international. Cette anomalie fut réglée par l'uniformisation du code morse suite au naufrage du Titanic en 1912.

On ignore la date exacte de la fermeture de la station de Pachena Point, mais c'est probablement autour des années 1940.
Accueil
Unifor
Local 2182 des TCA
Pachena Point / VAD


English | Accueil | Services | Histoire | Presse | Liens | Contact | Membres

Copyright © Chenel Communications