HISTOIRE DES SERVICES DE COMMUNICATIONS RADIO ET DU TRAFIC MARITIME AU CANADA

Région de l'Ouest

Stations opérationnelles
Officiers de communications maritimes
Situé sur la base de la Garde côtière canadienne de Seal Cove, près de la ville de Prince Rupert, C.B., le Centre des Services de Communications et de Trafic Maritimes de Prince Rupert dessert les eaux de la côte nord de la Colombie Britannique. La zone STM, qui est divisée en deux secteurs, est la plus grande zone STM au Canada, et s'étend de Cape Caution vers le nord jusqu'à la frontière de l'Alaska, incluant les îles de la Reine Charlotte. La superficie totale est donc de plus de 60,000 kilomètres carrés, soit environ 38.400 milles carrés.

À l'instar de plusieurs autres Centres à travers le pays, le Centre des SCTM de Prince Rupert a vu l'amalgamation des services radio et de trafic maritime se faire en 1996. De nouvelles consoles furent dessinées et installées afin de pouvoir effectuer les fonctions radio et STM simultanément. Les multitâches devenaient une réalité. Le Centre des SCTM contrôle les sites VHF, MF et HF de Prince Rupert, Hunter Point, Barry Inlet, Cumshewa, Dundas Island, Kitimat, Klemtu, Rose Inlet, Mount Dent, Mount Gil, Mount Hays, Naden Harbour, Van Inlet et Calvert Island.


Stations Radio de la Garde côtière (SRGC)

La station radio de Prince Rupert ouvrit ses portes en 1911 et était située sur Digby Island. On installa un câble sous-marin qui reliait l'île à la terre ferme et une ligne terrestre fut établie jusqu'à la ville de Prince Rupert. L'ouverture de la station radio de Prince Rupert marquait la fin de l'installation d'une chaîne de stations qui s'étendait de Vancouver jusqu'au nord de la Colombie Britannique. Toute la côte maritime de la province était maintenance couverte par cette chaîne de stations. De plus, cette chaîne de stations était le seul moyen de communications avec les îles de la Reine Charlotte, en plus d'offrir des services aux stations commerciales opérées par les camps de bûcherons, les poissonneries et les moulins à papier installés le long de la côte.

La station couvrait l'entrée du port de Prince Rupert aussi bien que les eaux environnantes de Digby Island.

Un nommé Cameron, qui était un télégraphiste de réseaux terrestre commerciaux, fut le premier opérateur de Prince Rupert en 1911. Il ne resta pas très longtemps en poste et fut remplacé par un monsieur Jim Harker.

La station est restée à Digby Island jusqu'en 1967 alors que les services de la SRGC furent intégrés avec ceux de la station aéronautique de Prince Rupert. Finalement, les communications maritimes furent déménagées sur la base de la GCC de Seal Cove en 1981.


Services du Trafic Maritime (STM)

L'approbation effective du Conseil du Trésor de fournir des services de trafic maritime pour les eaux de la côte nord de la Colombie Britannique fut reçue le 9 septembre 1983. L'installation d'un Centre STM était étroitement liée au développement du port de transbordement de charbon et de grain de Ridley Island

La construction du Centre STM débuta peu après avoir reçu l'autorisation avec une date cible d'ouverture des opérations pour le 1 janvier 1984. Les statistiques démontraient une hausse constante du trafic maritime. Au début, il fut déterminé que seul un système de communications par radio VHF serait installé pour couvrir la région. Cependant, une surveillance radar serait à considérer dans le futur si les conditions de densité et de volume de trafic maritime devaient augmenter sensiblement. Dix sites VHF furent construits et étaient opérationnels dès 1984. Un autre site VHF fut ajouté à Kitimat en 1988. De plus, un autre site VHF, situé à Rose Harbour près de pointe sud des Îles de la Reine Charlotte fut également mis en service à l'été de 1994.

Afin d'augmenter la sécurité des navires et de s'assurer que tous les navires opérant dans un même secteur STM utilisent la même fréquence, les autorités du Pilotage du Pacifique et l'association des pilotes du Pacifique ont fait la suggestion de revoir les limites du secteur couvrant les approches de la station d'embarquement des pilotes à Triple Island. Il fut donc décidé de redéfinir le Secteur II afin d'y inclure toute l'entrée Dixon (ouest et est) ainsi que la baie de Chatham. Ce changement a résulté en l'élimination d'un changement de fréquence et de secteur pour les navires entrant et sortant. Il n'était pas rare de voir jusqu'à 8 navires de croisière, en plus 2 navires hauturiers embarquer/débarquer des pilotes, en plus de tout le trafic occasionné par les remorqueurs et les chalands, les barges et les navires de pêche tous opérant simultanément dans la région du Passage Brown, tout près de la station de pilotage.
Accueil
Unifor
Local 2182 des TCA
Prince Rupert / VAJ


English | Accueil | Services | Histoire | Presse | Liens | Contact | Membres

Copyright © Chenel Communications